France, début des années 70


Flaques d’eau dans la cour du collège, temps maussade et vent mauvais, odeur de betterave en provenance des champs voisins, ennui à l’infini et adultes abrutis, besoin de fuir anywhere. Pauvres gamins de province pour qui le petit grain de poésie si essentiel à la survie ne pouvait venir que des chansons. Et comme nous ne comprenions pas assez l’anglais pour goûter les textes de Bob Dylan ou de Leonard Cohen, il nous restait ceux d’Étienne Roda-Gil. Certes, ce n’est pas Nerval ou Hölderlin (mais ceux-là, les profs étaient trop cons pour nous les faire connaitre). Je serais incapable d’évaluer la qualité artistique de ces chansons : elles m’ont fait rêver et, à vrai dire, c’est la seule chose qui m’importe.

Publié dans Journal | Tagué , | 4 commentaires

Crédit Agricole, la « banque verte »

CANNON BALL, ND - FEBRUARY 22
CANNON BALL, ND - FEBRUARY 22« Des tipis qui flambent sur fond de prairies enneigées : c’est le triste spectacle du campement de Standing Rock, symbole du combat des Sioux contre le tracé de l’oléoduc Dakota Access Pipeline. Début décembre, les Indiens et leurs soutiens fêtaient pourtant le rejet du tracé prévu pour traverser leurs terres. Mais la décision de l’administration Obama a été vite remise en cause par Donald Trump. Le 22 février, devant un ultimatum des autorités, les derniers opposants ont quitté le campement en brûlant leurs tentes. » (l’Obs)

« La lutte se poursuit sur le terrain juridique, les Sioux ayant déposé un recours contre le décret de Donald Trump. Une autre bataille tout aussi importante se déroule au niveau des banques, appelées par les militants à ne plus financer le projet et à rompre leurs liens avec Energy Transfer Partners. Les pétitions en ce sens ont reçu plus de 700 000 signatures. Sont concernées non seulement des banques américaines comme Wells Fargo, mais aussi des banques européennes, y compris BNP Paribas, Société générale, Natixis et le Crédit agricole. » (ODM)

« Selon les données collectées par les Amis de la Terre et l’organisation spécialisée Banktrack, Natixis et le Crédit agricole ont débloqué en janvier, au moment de l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, plusieurs dizaines de millions de dollars au profit d’Energy Transfer Partners (72 millions pour Natixis et 35 millions pour le Crédit agricole). Aux côtés de BNP Paribas, elles auraient également participé à un prêt pour la même entreprise de 2,2 milliards de dollars au début du mois de février. » (BASTA !)

Standing Rock : arrêt du financement de l’oléoduc par les banques françaises

Publié dans Journal | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Sunday song

Publié dans Journal | Tagué | Laisser un commentaire

L’art de l’affiche

10931524_649615325144558_5048002016203938003_n 16716026_10212271991584336_9109761271059436573_o 16807801_10212290824895157_3002353342621509407_n affiche-vivre-sa-vie-14102 la-chinoise tumblr_n2ug1sogv01qbeku9o1_1280

Publié dans Journal | Tagué , , | 1 commentaire

Lecture

Je n’aime pas voyager. Les préparatifs me gonflent ; sur place, trop de touristes (et le sentiment désagréable d’en être un soi-même) ; au retour, la déprime d’avoir constaté que ce n’est pas mieux ailleurs. Cependant, je me régale en lisant le récit de Nicolas Bouvier. Il faut dire que c’était avant l’uniformisation du monde, quand le dépaysement existait encore. Mais la vraie raison du charme puissant exercé par ce livre vient de l’écriture. On peut envisager L’usage du monde comme un vaste poème en prose relatant une plongée en apnée dans le torrent des phénomènes. Il est vrai que, loin de nos repères, nous sommes beaucoup plus sensibles aux sensations inédites et aux évènements qui surgissent. Encore faut-il avoir la capacité de retranscrire cette immersion radicale. Extrait : la voiture vient de lâcher les deux voyageurs dans une zone désertique. Ils attendant sous un soleil brulant. Celui-ci commence à se coucher. Un camion s’arrête…

Publié dans Journal | Tagué | Laisser un commentaire

Programme de déradicalisation

« On a fait dans l’amateurisme », estime le rapport de deux sénatrices et les résultats sont parait-il décevants (euphémisme). Notre proposition pour éradiquer le fanatisme.

  1. Faire écouter la chanson, écoute suivie d’une explication de texte puis d’une discussion. Penser à inscrire ceux qui veulent décapiter le chanteur pour crime d’apostasie en stage intensif.
  2. Lire à haute voix (pour ceux qui n’ont pas appris à déchiffrer au collège) : « Gibets, cachots, bagnes ne prospèrent qu’à l’ombre d’une foi, – de ce besoin de croire qui a infesté l’esprit pour jamais. Le diable paraît bien pâle auprès de celui qui dispose d’une vérité, de sa vérité. Les vrais criminels sont ceux qui établissent une orthodoxie sur le plan religieux ou politique, qui distinguent entre le fidèle et le schismatique. Lorsqu’on se refuse à admettre le caractère interchangeable des idées, le sang coule. » (Cioran, Précis de décomposition, 1977)
  3. Test : demander de faire un dessin rigolo. Si celui-ci est vraiment drôle, on peut considérer que le stagiaire a fait des progrès.

 

Publié dans Journal | Tagué , , | 1 commentaire

Arno Schmidt

arno« La lune enveloppe ce roman comme la lande et la forêt : «lune fêlée», «lune d’or», «lune rêche», «lune qui faisait en silence le gros dos derrière des fronts jaunes de nuages silencieux». Elle révèle l’accord entre les météores et la prose de Schmidt qui s’agrège, se construit et se défait constamment dans des effets de lumière ou de clair-obscur magiques et secrets. Le plaisir est là. Dans le déroulement de ce récit qui juxtapose, greffe, agence des éléments empruntés à des univers divers. Il y a ici du Jacques Callot, de l’île mystérieuse de Jules Verne dans le naufrage de ces réfugiés, déplacés dans un monde de misère où chaque arrivée de «care-pakete» semble envoyée par un Nemo compatissant. De même l’histoire d’un amour volé, celui de Schmidt et de Lore, sa «petite réfugiée aux patates», se mêle à une analyse au vitriol de l’après-guerre qui a scandalisé. Car la fulgurance de l’écriture de Schmidt vise aussi l’Allemagne de l’après-nazisme, celle d’Adenauer et, avec le poids des églises, celui d’un certain ordre moral. » Extrait d’un très bon papier de Jean-Didier Wagneur en l’honneur d’Arno Schmidt et de Brand’s Haide qui sort chez Tristram

Publié dans Journal | Tagué , , | 2 commentaires

The Kids Are All Right

kids

Bruce Davidson


Publié dans Journal | Tagué , | Laisser un commentaire

L’art du dessin

fouquetJean Fouquet, 1461

hockney2David Hockney, 1993

mandelbaum_francis_bacon_iiStéphane Mandelbaum, 1980

Publié dans Journal | Tagué , | Laisser un commentaire

Sunday song

Dédicace à la direction interministérielle des systèmes d’information et de communication
Publié dans Journal | Tagué | Laisser un commentaire