Au tout début de l’histoire

early stonesPhotographie : Philip Towsend

Publié dans Journal | Tagué , | 1 commentaire

Sunday song


Publié dans Journal | Tagué | Laisser un commentaire

Ceux qui nous manquent

Joe Strummer

Joe Strummer of The Clash walking away at The San Gennaro Festival, NYC. September 1978. © Bob Gruen

“I deeply miss my friend Joe Strummer.

He was the strongest of men, a real inspirational leader, a guy who never seemed to tire of listening to people and talking to them, learning and teaching all the time. He had true compassion for everyone he met. He was the nicest and also the most fun loving person I’ve known…

… He left a long shadow for us all to follow… ”

Bob Gruen

Publié dans Journal | Tagué , , | 2 commentaires

Moebius

Publicité parue dans Rock & Folk n°99 (avril 1975)

On trouvait ça normal, en 75, de voir apparaitre une revue en provenance directe d’une autre planète. Ce journal a trouvé son public et il a duré jusqu’à la fin des années 80. Certainement une des plus improbables aventures de presse de la seconde moitié du vingtième siècle.

Publié dans Journal | Tagué , | Laisser un commentaire

Les images qui bougent (un peu)

delon grass tumblr_n92wcjzlzz1qiwrzoo1_500

Publié dans Journal | Tagué | 1 commentaire

Citation

take shelter« Parler d’effondrement du monde tel que nous le connaissons est délicat. Ou bien nous situons cet effondrement dans le futur, et alors nous semblons ignorer tout ce qui montre qu’il est déjà en cours ; ou bien nous insistons sur ses manifestations présentes, au risque de ne plus mesurer ce qui est à venir. » Olivier Rey, Une question de taille, Stock

Image : Take Shelter de Jeff Nichols

Publié dans Journal | Tagué , | Laisser un commentaire

Les belles images

monsterI Married A Monster From Outer Space (1958)

Publié dans Journal | Tagué , | Laisser un commentaire

Monday blues

Publié dans Journal | Tagué , | 2 commentaires

Sunday song

Publié dans Journal | Tagué | 2 commentaires

69

live691 live692Le panneau de basket semble indiquer le Gymnasium où furent enregistrées des bandes magnifiques. J’aime bien ces photographies au cadrage aléatoire, clichés d’amateurs pris à l’arrache et qui ressurgissent longtemps après avoir été pris, à cause de leur sujet. Du coup, la confrontation entre la banalité de l’image et l’instant devenu légendaire tourne à leur avantage .

Publié dans Journal | Tagué , | Laisser un commentaire