Un peu de poésie

Un recueil de poèmes consacrés à Yoko Ono ? Au premier abord, on peut trouver le sujet légèrement casse gueule. On se trompe. Au-delà du fait que la compagne de John Lennon a attiré sur sa personne une immense animosité (le mot est faible), il existe bel et bien un « mystère Yoko ». Que se passe-t-il derrière ce visage impassible ? Quelle était la nature du lien qui la reliait à John ? Comment a-t-elle fait pour supporter tout ce qu’elle a traversé sans se plaindre ni s’effondrer ? En quoi est-elle une artiste ? Ect. La poésie peut éclairer par flashs cette zone insaisissable qui est celle de la création artistique et, les artistes du mouvement Fluxus ne faisant pas la différence, de la vie elle-même.

Extrait :

je me fiche pas mal

du regard des gens

je me moque de savoir

ce qu’ils pensent de moi

je me bouche les oreilles

j’entends l’océan

laissez-moi être

ou bouclez-la

laissez-moi suivre ma voie

tant que la poésie

tient ma vie entre ses mains

je n’ai pas peur de mourir

car je ne vieillis pas

Jean Marc Flahaut, Yoko en noir autour d’elle tout est blanc et menaçant

Editions Le Chat Polaire

Dessins : Gwen Guégan

Cet article, publié dans livres, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s