Le plaisir de l’attente

 

VU

Il nous faudra patienter encore un peu avant de pouvoir écouter le troisième album du Velvet Underground en version Deluxe Reissue. Au menu, différentes versions mono et stéréo de ce disque qu’on connait par cœur et  qui n’apporteront probablement pas grand chose. Par contre, les sessions de 69 – constituant le fameux « Lost album » -, déjà sorties sur VU, présentées ici avec des mixages différents, c’est déjà plus intéressant (exemple avec un I Can’t Stand It dont les guitares sonnent mieux que jamais). Mais la cerise sur le gâteau qui fait bouillir d’impatience, ce sont les deux CD consacrés aux enregistrements Live At The Matrix dont des fragments superbes (et d’autant plus frustrants) avaient circulé sur le web.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le plaisir de l’attente

  1. Anonyme dit :

    Si vous entendez un accent de Velvet dans cette version de Jemima Surrender, il est trop tard pour décrocher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s