Chronique de disque

Bob Dylan – The Bootleg Series vol.9

Je n’ai ressenti aucune excitation en voyant arriver cette livraison. A vrai dire, j’hésitais même à l’écouter. Des fonds de tiroir de la période folk, me suis-je dit. Voix éraillée plein pot, guitare sèche, harmonica, parfois du piano joué de manière rudimentaire : musicalement, c’est quand même maigrelet. Résultat des courses, je l’écoute en boucle depuis deux jours. Comment dire ? J’avais simplement oublié la puissance de tir qu’avait Dylan à l’époque. On peut voir la machine à créer des chansons tourner à plein régime dans ces enregistrements faits à l’arrache. Le but était de proposer ces titres aux artistes qui voulaient se servir pour une reprise (un plan fric à la Grossman). Je crois qu’une grande partie de la force de ces chansons  vient des vieilles mélodies que le jeune Dylan repiquait sans vergogne dans le répertoire folk et blues. Le petit Bob, véritable éponge, trimbalait avec lui une grande partie du patrimoine traditionnel (et cela ne l’a d’ailleurs jamais quitté). Quand il colle là-dessus une protest song à la Masters Of War, il cogne aussi bien que le vieux Guthrie. Mais cette veine est finalement peu représentée. En dépit des limites musicales inhérentes au genre, le registre émotionnel de ces 47 titres est d’une variété et d’une profondeur impressionnantes. On découvre aussi des curiosités, comme ces versions inédites de I’ll Keep It With Mine, Tomorrow Is A Long Time ou Mr. Tambourine Man au piano.  Ce disque peut être l’occasion de redécouvrir, au-delà des clichés, un grand songwriter au travail.

Chronique dans Uncut

Cet article a été publié dans Dylan, Posts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s