Occupy anywhere

« The protesters are dismissed as dreamers, but the true dreamers are those who think that things can go on indefinitely the way they are, just with some cosmetic changes. » Slavoj Žižek

J’en entends qui ricanent. C’est leur droit. Je leur conseille juste de se pencher un peu sur ce moment inédit (je voulais écrire « mouvement », mais finalement je préfère cette faute de frappe : il s’agit bien plus d’un moment que d’un mouvement comparable à ce qu’on a pu connaître par le passé).

Cet article, publié dans économie spectaculaire-marchande, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Occupy anywhere

  1. Sophie K. dit :

    D’autant qu’à force de lire et d’écouter ceux qui touchent leur bille en économie, ceux qui finissent par faire ricaner sont les politiques… :0)

    J'aime

  2. Zoë Lucider dit :

    Mouais, mouais, restons les yeux ouverts, parce que le slogan nous sommes les 99% je trouve ça très malin et les révolutions maintenant, elles se font sans qu’on les voit arriver.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s