Georgia O’Keeffe

Alfred Stieglitz, portrait de Georgia O’Keeffe, 1918

Abstraction White Rose, 1927

Jimson Weed/White Flower No. 1, 1932

Georgia O’Keeffe n’était pas (seulement) une mémé un peu excentrique qui peignait des fleurs et vivait seule dans le désert. Une bio à lire ici.

Cet article a été publié dans peinture, Posts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s