Bill Ward

Dans le domaine de la pin-up où la concurrence faisait rage, il fut un maître incontesté. En revanche, ses dessins « humoristiques » accompagnés d’une légende ne font plus rire. Ils constituent probablement un témoignage historique sur les terreurs du mâle américain.

D’autres dessins ici.

Cet article, publié dans Posts, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Bill Ward

  1. Jacques d. dit :

    Rire, peut être pas (à l’époque déjà cela nécessitait des adjuvants pour y arriver) mais sourire, oui !

  2. Jacques d. dit :

    Bellus là, à en revoir tant et tant, c’est en effet très… franchouillard et, à relire les textes, ben, oui, là, faut même vraiment se forcer pour arriver à en sourire tellement c’est, comment dire, sacrément poussif. Reste le dessin (le trait) qui sans être renversant (Kiraz était plus « dynamique » me semble-t-il) est « pas mal ». « Pas mal, j’ai dit pas mal » (Belmondo dans… « Pierrot-le-Fou » ?????)

  3. Anonyme dit :

    Clovis Trouille manque un poil

  4. Anonyme dit :

    Je n’ai pas dit non plus que cet humour daté pouvait plonger le lecteur dans la déprime 🙂

    Et pourtant ; le commentaire à son tour si daté y parvient

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s