Archives par mot-clef : Gracq

Citation

« Ce que Proust a cherché, il l’a cherché avec une parfaite cohérence la plume à la main ; ce n’était pas l’acuité du souvenir, même toute-puissante, qui pouvait le lui donner, c’était le seul pouvoir de l’art, car la mémoire … Lire la suite

Publié dans citations, livres | Tagué , | Laisser un commentaire

Lectures

« C’est d’un mortel ennui du début à la fin », avais-je écrit dans le Journal une fois la pénible lecture du roman de Goethe terminée. Je ne doute pas de mes enthousiasmes esthétiques mais je me demande souvent si mon ennui … Lire la suite

Publié dans citations, Journal, livres | Tagué , | Laisser un commentaire

Chez Breton

Julien Gracq se souvient des visites chez l’écrivain, du bureau dont le fouillis « impossible à dépoussiérer complètement » faisait songer « à la fois à un cabinet de naturaliste et à la réserve, en désordre, d’un musée ethnographique ». Après l’évocation des lieux, … Lire la suite

Publié dans citations, livres | Tagué , | 1 commentaire

Éloge du bovarysme, le vrai

« En relisant le roman, ce qui m’a frappé, ce n’est pas le ratage misérable des amours et des fantasmes d’Emma, sur lequel Flaubert s’appesantit, c’est l’intensité de la flamme vive qui plante son héroïne, au milieu du sommeil épais d’un … Lire la suite

Publié dans citations, livres | Tagué , | 1 commentaire

L’art de la promenade

Il est toujours utile de rappeler les vertus des activités inutiles que la société spectaculaire-marchande a sacrifiées sur l’autel du travail (la paresse, la sieste, la rêverie, etc.). La promenade, selon Gracq, ne se limite pas au simple besoin de … Lire la suite

Publié dans livres | Tagué | Laisser un commentaire

L’art du portrait

« Je jette maintenant les yeux sur tel « portrait » de Lautréamont, bien entendu imaginaire, qu’on s’est parfois ingénié assez audacieusement à nous restituer par les moyens plastiques ou littéraires. » Julien Gracq, « Lautréamont toujours », Préférences

Publié dans citations | Tagué , , | Laisser un commentaire

Sur le sens des œuvres d’art

Julien Gracq, dans un texte consacré au roman Sur les falaises de marbre (dans Préférences), tente un moment de nommer le « sens » du livre, ce à quoi pourrait renvoyer les éléments qui sont dévoilés dans le roman, notamment cette sorte … Lire la suite

Publié dans livres | Tagué , | Laisser un commentaire

Lecture

« Mais il y a façon et façon de jouer. Un droit spécial de naissance assigne à un homme comme Allan l’emploi de roi de théâtre : c’est un seigneur, un prince de la vie. Je ne me sens fait – … Lire la suite

Publié dans citations, livres, Posts | Tagué , | Laisser un commentaire

Lecture

« J’ai toujours vu dans le pin un arbre tragique. La torsion dure et violente des branches, la toison dure, ces aigrettes de sabre minuscules en guise de feuilles qu’on voit si miraculeusement reproduites sur les estampes chinoises, aucune concession à … Lire la suite

Publié dans livres, Posts | Tagué , | Laisser un commentaire

Lecture

Julien Gracq, Au château d’Argol De la première phrase, André Pieyre de Mondiargues a écrit : « Que sais-je de plus beau, au fil de tant de romans que j’ai lus, que cette phrase. »

Publié dans livres, Posts | Tagué , | Laisser un commentaire