Citation

« Mais c’est, d’une manière générale, toute la gauche qui donne, depuis deux ans, le meilleur d’elle-même. Elle sera tombée dans tous les panneaux tendus. Elle aura relayé tous les mêmes produits par les agences de communication gouvernementales et n’aura rechigné à aucun chantage affectif, à aucun paralogisme, à aucun mutisme complice. Elle se sera révélée pour ce qu’elle est : irrationnelle à force de rationalisme, obscurantiste à force de scientisme, insensible à force de sensiblerie, morbide par hygiénisme, haineuse par philanthropie, contre-révolutionnaire par progressisme, stupide pour s’être crue cultivée et maléfique à force de vouloir appartenir au camp du Bien. Durant ces deux dernières années, dans tous les pays du monde à part peut-être la Grèce, la gauche, socialiste comme anarchiste, modérée comme ultra, écologiste comme stalinienne, se sera systématiquement portée à l’appui du coup du monde technocratique. Aucun confinement, aucun couvre-feu, aucune vaccination, aucune censure, aucune restriction, n’aura semblé assez extrême pour la révulser. Elle fut la voix de la peur tant que la peur régna. Au point de laisser la liberté, la démocratie, l’alternative, la révolution et même l’insurrection désormais tomber dans l’escarcelle conceptuelle de l’extrême droite. Il faut dire qu’elle a toujours incarné le parti de la biopolitique. Pour finir, les marxistes branchés de la revue Jacobin auront halluciné, depuis New York, l’annonce du socialisme qui vient dans le port du masque, tandis que d’autres allaient jusqu’à théoriser le «communisme vaccinal». De passionnantes discussions s’annoncent, dans les poubelles de l’histoire. »

Extrait du Manifeste conspirationniste (Seuil)

Une recension du livre anonyme à lire ici.

Cet article a été publié dans actualités, citations, livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Citation

  1. Anonyme dit :

    Comme aurait dit Francis Blanche  » C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases »
    on comprend que ce soit difficile, quand on se croit l’avant garde de la pensée guidant le peuple dans un monde si ingrat, qu’en se retournant on soit suivi par les hordes de droite extrême …
    que les gens sont ingrats … certains parleront de déni d’autres d’idiots utiles ….
    il faut aller voir les sites complotistes pour comprendre les limites de la dialectique et des jeux intellectuels

    J’aime

    • journaldejane dit :

      « Autrefois, on ne conspirait jamais que contre un ordre établi. Aujourd’hui, conspirer en sa faveur est un nouveau métier en grand développement. Sous la domination spectaculaire, on conspire pour la maintenir, et pour assurer ce qu’elle seule pourra appeler sa bonne marche. Cette conspiration fait partie de son fonctionnement même. »
      Guy Debord, Commentaires sur la société du spectacle (XXVIII)
      Editions Gérard Lebovici, 1988

      J’aime

      • Anonyme dit :

        Mon aversion profonde pour les religions et le prêt-à-penser m’égare peut-être, mais ma lecture des écrits situ ont été pour moi le dynamitage de tous les dogmes d’une époque.
        Par sa liberté de penser, ses intuitions géniales, sa mauvaise foi jouissive et ses ruminations d’intellectuel assiégé, il a su donner une dimension poétique à sa conception de l’existence ( « In girum … » est un des plus beau poème filmé existant).
        La question que je me pose est : quand ?? Quand cette pensée vivante s’est calcifiée ? Comment est-elle devenue une foi, une croyance qui interdit tout questionnement ??
        Un nouvel évangile qui, comme les autres, ne pourra qu’accoucher d’un monstre.
        Ce Manifeste conspirationniste anonyme (ne serait-ce pas là le point ultime de la société du spectacle ??) est bouffi de la morgue des gens qui savent et qui se lavent les mains des pulsions malsaines qu’il engendre. Croire se différencier du grand complot mondial par une conception multiple des complots (« alors qu’il y en a d’innombrables qui se trament dans toutes les directions, partout et tout le temps. ») peut être séduisant pour l’esprit, mais fait preuve d’une méconnaissance des délires complotistes qu’ils leur aient difficile d’assumer. Tout ça, me semble-t-il, est emprunt d’un entre-soi complaisant et de paresse intellectuelle. Il faut dire que les gardiens du temple n’ont jamais brillé par leur intelligence, ni par leur élégance.
        Tout le contraire de toi, ma chère Jane, qui nous donne chaque jour un précis d’intelligence fine et le goût de l’élégance dans l’Art que tu sais partager.

        J’aime

      • journaldejane dit :

        J’ai relevé l’existence de ce texte anonyme pour une raison simple : en dehors de celui de Barbara Stiegler, depuis deux ans, je n’en ai vu aucun proposant (et osant) une réflexion critique articulée. L’autre raison (il y en a deux, en fait), c’est que j’ai aimé voir cogner sur la « gauche » dont l’attitude aura été en-dessous de tout. Merci pour le compliment.

        J’aime

  2. Anonyme dit :

    Là dessus on ne pourra qu’être d’accord, ça fait toujours plaisir de tirer sur une ambulance … pour ma part étant depuis un bon bout de temps entouré de beaucoup de complotistes c’est l’autre versant qui m’a fait réagir … malheureusement les bruits de bottes arrivent de l’autre côté.
    Ce fût tout de même un plaisir de converser …
    « It’s alright ma, it’s life and life only …. »
    Mais j’y pense, saurais-tu quel est le vrai nom de Bob Dylan ???

    Amitiés à Bill
    (un complot technologique m’a fait perdre ses coordonnées …)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s