Citation

Man Ray, Virginia Woolf, 1935

« Elle avait une infinie variété de moi en réserve, dépassant de loin les capacités de logement d’une biographie, considérée comme complète lorsqu’elle se borne à rendre compte de six ou sept moi, alors qu’une personne peut aisément en compter six ou sept mille. » Orlando

Cet article, publié dans cinéma, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Citation

  1. journaldejane dit :

    Une vieille anglaise frigide qui écrivait des textes imbitables.
    Daniel Duret
    😀

    J'aime

  2. Jacques d. dit :

    Virginia(‘s) plain(t) :

    J'aime

  3. Daniel Duret dit :

    Dommage, j’aurais bien aimé ! Même si j’aime beaucoup l’ironie provocatrice, je ne vais pas toujours aussi loin !
    J’ai fait 7 portraits de Virginia dans une époque lointaine, en voici un !
    http://vinosse.over-blog.com/article-20458417.html

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s