Dans la galerie virtuelle du GFIV

Vincent Van Gogh, Paysage près de Montmajour avec train, 1888
Mimmo Rotella, Batman, 1968
Bram van Velde, Composition, 1974
Cet article a été publié dans Posts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans la galerie virtuelle du GFIV

  1. journaldejane dit :

    Voici la conclusion (réservée aux abonnés) du texte de Jean Quatremer Prolongation du pass sanitaire : Emmanuel Macron ou «le coup d’Etat permanent» paru dans Libération :
    « Il serait inexact de croire que c’est la pandémie de coronavirus qui aurait contraint un chef de l’Etat profondément libéral à changer de pied et à affaiblir la démocratie afin d’être plus efficace et réactif pour sauver la vie des Français. D’une part, cela part du présupposé que la démocratie serait un régime de faiblesse, un argumentaire diablement années 30 : les libertés fondamentales existent justement pour empêcher un pouvoir d’abuser de sa position et non pas pour servir par temps calme. D’autre part, il ne faut pas oublier que l’un des premiers actes d’Emmanuel Macron, qui s’est notamment fait élire sur la promesse d’abolir l’Etat d’urgence sécuritaire de novembre 2015, car trop attentatoire à l’Etat de droit, fut de le transcrire dans le droit commun avant de faire adopter une succession impressionnante de lois sécuritaires qui font apparaître le comme un brûlot libertaire. Autrement dit, l’acte fondateur de ce quinquennat finissant a bel et bien été une attaque en règle contre une démocratie jugée trop faible au mépris de ses engagements électoraux.
    La vie en macronie ressemble de plus en plus à une dystopie à la Philip K. Dick, cet auteur de science-fiction qui imaginait des univers à la réalité mouvante, où rien de ce qui est certain aujourd’hui le sera l’instant d’après. L’excuse de l’urgence et de l’impréparation ne tient plus si elle n’a jamais tenu après deux ans de pandémie. Le macronisme, au fond, c’est un mépris pour les contre-pouvoirs et pour la parole publique, un mépris qui fait le lit de l’abstention et de l’extrême droite. »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s