Lu

J’avais oublié que j’avais lu cet été, au soleil dans le jardin, ce court roman de Marguerite Yourcenar. Le vain combat c’est celui qu’Alexis a essayé de mener pendant les années de son mariage en luttant contre ses désirs. Dans une longue lettre, il annonce son départ à son épouse et tente d’en donner les raisons sous la forme d’un coming out à la fois voilé (le sexe est à peine évoqué) et d’une grande précision psychologique dans la description des tourments qu’il s’est infligé pour essayer d’annuler sa différence. Le thème de la culpabilité liée à l’homosexualité a un peu vieilli mais pas l’écriture, classique, ciselée, débarrassée de toute emphase inutile. C’est somptueux, comme le montre l’extrait ci-dessus que j’ai pioché au hasard. Il va évidemment falloir lire d’autres livres de cet auteur (je ne crois pas que Yourcenar aurait approuvé l’écriture inclusive mais je me trompe peut-être).

Cet article, publié dans livres, Posts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s