C’était mieux avant

Si on nous avait dit, en 1975, à l’époque où nous allions écouter Béranger dans des « fêtes » organisées par des journaux de gauche plus ou moins révolutionnaire (sur l’échelle de Richter ultrasensible à la critique du libéralisme autoritaire), si l’on nous avait dit, dis-je, que l’an 01 n’allait finalement pas se produire, cela, nous aurions pu le concevoir en dépit de nos enthousiasmes naïfs propres à l’adolescence. Mais si on avait ajouté que la rentrée 2021 se ferait dans une société de contrôle durablement installée et cependant « globalement bien acceptée » par une majorité de citoyens (selon les instituts de sondage), nous aurions eu un peu plus de mal à le croire.

Cet article, publié dans songs, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s