Bretzel liquide !

En hommage à Nikita Mandryka qui vient de nous quitter, quelques extraits de la bibliothèque du GFIV.

L’été a mis longtemps pour arriver jusqu’ici, en Bretagne ; mais cette fois on y est. La lumière du soleil a été brutalement assombrie hier par l’annonce de la mort de Nikita Mandryka. Il représentait beaucoup de choses pour beaucoup de gens de ma génération. D’abord l’enfance avec les aventures du Concombre masqué dans Pif puis dans Pilote. Le moment excitant de adolescence avec L’écho des Savanes, notre underground à nous avec sa libération crumbienne à la française. Mandryka nous a surtout fait découvrir l’humour absurde, le fameux nonsens à la Lewis Carroll. Cette perturbation hilarante de la logique et du langage a exercé une grande influence sur nos jeunes esprits. Comme les vieux rockers évoqués ici précédemment, Mandryka est resté actif jusqu’au bout, poursuivant sans relâche les aventures philosophiques de son héros.

Cet article, publié dans actualités, comix, images, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bretzel liquide !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s