L’art de la couverture

Illustration : Tom Gauld
« Springing Back, » by @porliniers

Déjà un an de crise sanitaire. A une personne qui me demandait comment je vivais l’annonce du second confinement, j’avais répondu spontanément que dans la mesure où j’allais pouvoir continuer à faire la promenade du chien, cela changerait rien à ma vie. Entendant ou lisant des témoignages décrivant les transformations entraînées par l’année écoulée, je cherche des faits marquants à relever et je ne trouve rien de nouveau. La lassitude (euphémisme) vis-à-vis de la communication officielle était déjà là avant ; elle s’est juste accentuée jusqu’ à la nausée. What else ?

Cet article, publié dans actualités, graphisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’art de la couverture

  1. Gompo dit :

    Reste positive jane. Il y a un appel à l écologie lié à la pandémie qui est positif.

    Le covid vient probablement de la maltraitance animale ce qui est censuré par l’estomac des français. es.

    2020 incendies Australie amazonie Sibérie, pandémie, autant de réactions de la planète à nos actions destructrices ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s