La chute

Je me suis pris une grosse gamelle la semaine dernière sur le port. Pas par manque d’attention mais au contraire à cause d’une concentration excessive sur un point du décor au détriment du reste. Nous revenions de la jetée et je regardais la façade du petit hôtel de la plage. Il faisait beau et le ciel était bleu, cela a dû jouer. Je regardais un des balcons sur lequel se trouvait une petite table ronde et une chaise et, par l’effet de ma rêverie, j’étais comme dans un film, au moins autant sur ce balcon situé au troisième étage qu’au bord de la route que je m’apprêtais à traverser. Je n’ai pas vu un muret sur lequel j’ai buté. La chute n’a pas été trop violente mais aurait pu mal finir. Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive et comme à chaque fois, j’essaie de tenir compte de ce rappel à la vigilance dans le style coup de bâton.

Cet article a été publié dans Journal. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La chute

  1. Anonyme dit :

    The song remain the same

    J’aime

  2. Jacques d. dit :

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s