Lu

Ouf ! C’est fait. Le roman de Goethe figurait dans la liste des livres non lus et, pour rappel, l’année décrétée « zéro achat » est consacrée à la lecture de livres jamais finis voire à peine ouverts qui dorment dans la bibliothèque. Je précise que ce programme a été fixé avant que la situation devienne ce qu’elle est (je n’essaie pas de la qualifier, c’est au-dessus de mes moyens). Je sais maintenant pourquoi j’avais abandonné celui-là en cours de route. C’est d’un mortel ennui du début à la fin. Je me souviens vaguement avoir acheté le livre en pensant soigner quelques souffrances de jeunesse par une dose de classicisme froid. Maintenant, ce sont les élans des romantiques qui pourraient peut-être s’avérer utiles, plus que les observations pleines de sagesse et de détachement du vieux Goethe. Extrait.

Cet article, publié dans citations, livres, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s