Back in 1971

Des universitaires et des étudiants crient à la loi liberticide sous prétexte que l’occupation d’une fac pourrait être passible de sanctions pouvant aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende si le projet passait. Nous voudrions modestement enrichir le débat sur les libertés menacées en apportant un petit recul historique. Comme le rappelait l’affiche du film immortalisant le concert de soutien à l’activiste emprisonné, John Sinclair avait eu droit à 10 ans de prison pour 2 pauvres joints trouvés au fond d’une poche. Sinclair n’avait pas de chance mais il avait beaucoup d’amis. Ceux-ci ont organisé aussi sec le « John Sinclair Freedom Rally » dont Lennon, alors en pleine période militante, était la principale attraction. Un concert joyeusement bordélique, comme vous pouvez le constater ici.

Cet article, publié dans actualités, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Back in 1971

  1. John Deere dit :

    Un pensée pour les Sinclair d’URSS à cette époque

  2. Jacques d. dit :

    … et la main (lourde) des U.S.A.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s