Tragédie ou farce ?

« Hegel remarque quelque part que tous les grands faits et les grands personnages de l’histoire universelle adviennent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. » Karl Marx, Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte

La citation, plus ou moins tronquée, revient souvent chez les commentateurs qui cherchent à se rassurer au milieu du chaos. Un manière de dire « détendons-nous, il n’y a rien de nouveau, simplement la répétition de quelque chose de connu et, bonne nouvelle, on peut en rire ». Ce qui se passe actuellement ne s’est probablement jamais produit précédemment dans l’histoire. En tout cas pas de cette manière (Trump est le premier président twitteur). On peut constater qu’il est relativement difficile de rire, je veux dire d’un vrai rire libérateur et tonique, du bordel ambiant. « Heureusement, écrivait Goethe dans Les Affinités électives, l’homme n’est capable que d’un certain degré d’infortune. Le surplus le détruit ou le laisse indifférent. » Alors choisissons l’indifférence.

Cet article, publié dans citations, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Tragédie ou farce ?

  1. Anonyme dit :

    Hitler ou Staline ?

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    Intermède

    J’aime

  3. Anonyme dit :

    Yes weekend

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s