C’était mieux avant

Quand je vois certaines photographies ou certains films des années 70, je parviens presque à mettre le doigt sur ce qui a disparu depuis déjà quelques décennies et dont le souvenir même est en train de s’effacer irrémédiablement. Je veux parler de cette magie légère et de cette poésie un peu grise qui trainait encore dans certaines rues de Paris et que ce film de Rivette était parvenu à capturer. Bonjour chez vous, comme disait les personnages d’une série visionnaire qui est devenue notre réalité.

Cet article, publié dans cinéma, photographie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour C’était mieux avant

  1. Justinius dit :

    Quand vous voyez les films de certains jeunes réalisateurs, vous avez l’impression que l’histoire du film commence pour eux vers 1980.
    Jacques Rivette

    Il n’y a pas si longtemps, un freluquet m’avait d’ailleurs rétorqué :
    – Eh ! on n’est plus dans les années 80 !!!

    – 1880 ? lui ai-je demandé ?

    • journaldejane dit :

      L’amnésie culturelle (et historique) semble massive en effet. Expérience de pensée : si on reporte le même écart de temps en se plaçant dans les années 80, cela nous renvoie quand même aux années 40. Nous aussi, on trouvait ça un peu vieillot à l’époque 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s