Relecture

On m’a offert ce volume dans des conditions un peu particulières, lors d’un séjour à l’hôpital au début des années 80. Depuis, j’ai souvent relu des passages de Tchouang Tseu et lu avec grand intérêt les commentaires qu’en tire Jean François Billeter. Je relis pour la première fois les textes attribués à Lie Tseu et je comprends pourquoi ils m’avaient paru moins séduisants. La poésie métaphysique parfois quelque peu obscure de Tchouang Tseu est ici absente. Les contes du Lie Tseu, brefs et limpides, n’en sont pas moins stimulants pour la pensée ; ils vont à l’essentiel en tranchant de manière abrupte dans les illusions. Extrait.

Cet article, publié dans livres, philosophie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Relecture

  1. Jacques d. dit :

    Version simplifiée, nettement plus « grand public »… et pour ce qui est du tranchant !!!!!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s