Revu

Eva, Joseph Losey (1962)

Vu à la télévision il y a très longtemps. Et à nouveau, déception. Pourtant, le programme est on ne peut plus prometteur. Venise, Jeanne Moreau en femme fatale, une chanson de Billie Hollyday, de belles images en noir et blanc, des plans inventifs et soignés. Pourtant, il faut avouer que l’on s’ennuie beaucoup. On se désintéresse totalement du sort du personnage masculin, un pseudo-écrivain stupide dont le roman à succès a fait l’objet d’une adaptation au cinéma. Dommage. Losey aurait pu trouver dans ce roman noir de Chase de quoi faire son Mépris mais tout est froid, tenu à distance, même les scènes de violence.

PS : Wiki m’apprend qu’il existe un remake par Benoît Jacquot avec Huppert. Je crois que je vais passer mon tour.

PS 2 : Une critique de Jean-Louis Bory qualifiant le film de « divertissement hypersophistiqué destiné à ravir ceux qu’on pourrait appeler les post-wildiens » me donne très envie de voir Modesty Blaise.

Cet article, publié dans cinéma, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s