Lecture

J’en connais qui ne partent pas en vacances sans emporter quelques romans de Simenon, d’autres qui relisent des enquêtes d’Agatha Christie ou n’importe quel livre à couverture jaune des éditions Le Masque. Moi, je reste fidèle à la Série Noire. Il s’agit presque autant d’une question de sensations que de contenu romanesque. J’associe ces volumes à une maison de vacances où je dégustais cette prose à l’argot délicieusement suranné dans une chaise longue en profitant du soleil. Je vais puiser dans le stock de volumes en édition originale que j’avais ramenés. Celui-ci est sorti des presses en décembre 1952, l’odeur du papier jauni faisant foi. J’apprécie le travail d’écriture de ces auteurs moins reconnus que les « grands maîtres du roman noir » mais cependant assez consciencieux et professionnels pour nous distraire agréablement. Certes, ce n’est pas du Chandler ou du Hammett, mais on apprécie les descriptions, le style nerveux et par dessus tout le sentiment de menace qui fait nous fait tourner les pages.

Extrait :

Cet article, publié dans livres, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Lecture

  1. John Deere dit :

    Bonjour, Qui assure la tonte de la pelouse chez vous ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s