L’art anglais des Kinks

J’ai tendance à me méfier de ces documentaires où des intervenants pompeux et des personnages secondaires sans intérêt viennent interrompre des extraits de chansons sans rien nous apprendre de vraiment nouveau. Là, comme pour tout ce qui a trait aux Kinks, c’est différent. D’abord parce que le groupe, très justement qualifié de « secret le mieux gardé », conserve une part de mystère même pour ceux qui les ont beaucoup écoutés en fouillant dans les recoins de leur riche discographie. Ce halo de clandestinité fait partie intégrante du charme du plus anglais des groupes apparus durant les swinging sixties. Toutes les facettes de la personnalité complexe de Ray Davis et de son génie du songwriting sont évoquées par un fin connaisseur : le très british John Savage. Entre l’anecdote troublante de la mort de la sœur de Ray le jour où elle lui avait offert une guitare, la relation tortueuse entre les frangins et l’interdiction de tourner aux states à une période cruciale, on peut dire que le groupe n’a pas eu de chance voire même qu’il fut un peu maudit. Heureusement, reconnaissance et consécration sont venues du vivant des protagonistes.

Voir la présentation sur le site d’Arte

Cet article, publié dans Rock & Roll, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’art anglais des Kinks

  1. Jules dit :

    Mais pourquoi tant de méchanceté gratuite vis à vis des Jam, uh ?

    • journaldejane dit :

      C’est vrai. Le groupe de Paul Weller n’avait peut-être pas saisi toutes les subtilités de la composition de Ray mais il avait le mérite de les faire connaître à la jeune génération.

  2. Jules dit :

    Perso, je trouve même qu’ils en ont plus été inspirés que par les Who, par exemple. Su le côté chronique sociale british et compos délicates.
    En plus teigneux, bien sûr, mais on était en 77.
    La preuve : https://www.youtube.com/watch?v=6AtgZPxamsA

  3. Jacques d. dit :

    Les aurait-on déjà oublié ? Il semblerait bien que oui…. :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s