Peter Beard

Le célèbre photographe vient de mourir et je réalise que je ne le connaissais pas vraiment. Un pied dans la jungle avec les bêtes sauvages (qu’il défendait contre les braconniers) et un autre au cœur de la jet set parisienne ou new-yorkaise, les témoignages qu’on peut lire sur ce personnage bigger than life sont captivants. Que ce type ait croisé la fameuse tournée des Stones de 72 ne constitue pas vraiment une surprise.

A propos de cailloux…

Cet article a été publié dans photographie, Rolling Stones. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Peter Beard

  1. Anonyme dit :

    Foin des vieux cons des neiges d’antan lyophilisés, la foule déboule au sommet depuis belle lurette. Himalayen dirait Plant

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    à propos de cailloux et de parasites, une ligne d’accords à leur suggérer (une pensée vers Lampedusa, pour que rien ne change)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s