Brassens forever

Vis à vis de Brassens, nous commettons habituellement deux erreurs que ce documentaire permettra de corriger. Nous croyons souvent en avoir fait le tour sous prétexte que nous avons entendu ses chansons et en connaissons certaines par cœur. Plus grave, nous le reléguons volontiers dans un passé lointain dont l’évocation ne peut nous être d’aucune utilité. Comme le dit fort justement le commentaire de ce documentaire, l’homme réserve des surprises. Lui aussi pourrait dire « je contiens des multitudes ». Quant au monde d’avant vu par les yeux du poète, son souvenir peut nous apporter un précieux réconfort. Tout est là : le parcours singulier sous le signe de François Villon, Jeanne la protectrice, l’anarchisme (dont Brassens donne une belle définition), l’antimilitarisme, les amours, les amitiés indéfectibles et, surtout, les chansons immortelles qui parsèment l’habile montage d’archives.

Fortement recommandé par la maison.

A regarder ici sans sortir de chez soi.

Cet article, publié dans Posts, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Brassens forever

  1. Anonyme dit :

    Bringing It All Back Home

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    France 3 Bretagne

    J'aime

  3. Zoë Lucider dit :

    Je l’ai vu avec bonheur après avoir visité le musée qui lui est consacré à Sète (avant le confinement bien-sûr)
    http://zolucider.blogspot.com/2020/03/escapade-en-nostalgie.html

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s