Bienvenue en 2020

photographie : AFP

Des incendies “hors de contrôle” en Australie, situation “chaotique”

En Australie, des villes entières ont été évacuées, avant un nouveau pic de chaleur. Depuis le début des incendies, l’équivalent de la superficie des Pays-Bas a été brûlé !

Le drame des incendies géants en Australie prend de l’ampleur. Des milliers de touristes ont 48 heures pour quitter les zones touristiques sur la côte sud-est avant l’arrivée d’un nouveau pic de chaleur samedi, qui va favoriser la progression des immenses feux ravageant le pays depuis plusieurs semaines. Ces feux hors de contrôle ont provoqué la mort d’au moins huit personnes en 48 heures et pris au piège de nombreux touristes. Les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud ont demandé jeudi matin aux touristes de quitter les lieux dans une zone côtière de 200 kilomètres de long, depuis la pittoresque ville de Batemans Bay (à environ 300 km au sud de Sydney) vers le sud et l’Etat de Victoria. Capital

BlackRock : la Légion d’honneur qui passe mal

En plein conflit sur les retraites, l’exécutif a choisi, mercredi, d’offrir une belle distinction au patron français du gigantesque fonds de pension américain BlackRock. Jean-François Cirelli figure en effet parmi les 487 personnes de la promotion civile de la Légion d’honneur du nouvel an cette année. Sur recommandation du Premier ministre, Edouard Philippe, il passe du grade de chevalier à celui d’officier. «Un symbole jupitérien», a grincé illico la CGT sur Twitter. «Jean-François Cirelli, président de #BlackRock France, est promu officier de la Légion d’honneur. Il paraît que c’est par anticipation, pour service rendu à la France… vu que le gouvernement veut lui confier une partie du magot des retraites», a raillé de son côté le sénateur communiste Fabien Gay. Libération

La nouvelle étude qui a tant fait parler d’elle estime à 75% le taux d’espèces animales vouées à disparaître durant les siècles à venir, ce qui semble extrêmement alarmant.

Oui, certaines familles d’animaux ont fait l’objet d’observations approfondies dans cette étude. Limitée aux vertébrés – comme les mammifères, les oiseaux, les reptiles et les amphibiens – elle s’intéresse à ce qu’il se passe vraiment aujourd’hui. Selon des données très sérieuses, les taux d’extinction, déjà très élevés dans [les années] 1 500, ne font qu’empirer.

Il s’agit de chiffres significatifs, auxquels les gens deviennent pourtant assez insensibles. Les enfants nés au cours des 20 dernières années ont grandi avec ces données et ne les considèrent pas comme particulièrement inhabituelles. National Geographic

Cet article, publié dans actualités, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Bienvenue en 2020

  1. Zoë Lucider dit :

    Pas gai ce début d’année, n’augure rien de bon pour la suite. Essayons d’être heureux avant que le crique nous croque

  2. Honoré DeZalbac dit :

    J’ai cru un moment que c’était la photo de bretons faisant la queue pour de l’essence mais j’ai anticipé. La révolution n’est pas encore arrivée à l’ouest
    Ceci dit True detective très bien. C’est mouatte à souhait et swampeux tout du long

  3. Anonyme dit :

    ça vole haut dans les parages. on croirait respirer du kérosène

  4. Anonyme dit :

    Bienvenue en 2020
    La revanche des producteurs sur leurs rejetons émancipés en tant de livres sterling ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s