Grève (suite)

Cet article, publié dans actualités, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Grève (suite)

  1. Jacques d. dit :

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/14/declaration-d-interets-les-oublis-en-serie-du-haut-commissaire-aux-retraites-jean-paul-delevoye_6022841_823448.html

    Delevoye ! Faut-il distinguer l’homme de l’œuvre ?
    Bof, tirons plutôt la chasse… ou ouvrons la, pareil gibier, ça ne se rate pas !

    J’aime

      • journaldejane dit :

        Après le #HomardGate, le #DelevoyeGate ? Rien ne va plus pour Jean-Paul Delevoye, le « Monsieur retraites » du gouvernement. Alors que la mobilisation contre le projet de réforme bat son plein, le haut-commissaire aux retraites est de nouveau épinglé sur « ses activités parallèles » non déclarées. Les hashtags #DelevoyeGate et #DelevoyeDemission se sont même classés ce samedi matin dans le top 5 des trending topics sur Twitter, c’est à dire les sujets les plus commentés sur le réseau social.
        Selon des informations dévoilées ce vendredi, Jean-Paul Delevoye n’a pas seulement omis de déclarer à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sa fonction d’administrateur bénévole à l’Ifpass (un institut de formation de l’assurance) et sa fonction de président du think thank Parallaxe. Il aurait également oublié de déclarer qu’il siégeait bénévolement depuis 2016 au conseil d’administration de la Fondation SNCF, et qu’il présidait l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France. 20 minutes
        Apparemment, ce n’est pas fini.

        J’aime

      • journaldejane dit :

        Si la liste des « oublis » est déjà longue, le Monde révèle samedi 14 décembre deux « nouvelles ommissions » de Jean-Paul Delevoye à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui scrute patrimoine et activités des membres du gouvernement afin d’identifier les éventuels conflits d’intérêts.

        Jean-Paul Delevoye occuperait le mandat de président de l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France, une structure reliée à la région et à la préfecture qui doit « améliorer et contrôler la transparence des marchés publics ». Un poste où il est question de commandes et de marchés publics. Il siégerait aussi au conseil d’orientation de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance (IRG).

        L’ancien ministre serait également président de la coalition « Divisons les délais administratifs par 2 », une entité de l’agence de communication « 40 degrés sur la banquise », ajoute Le Monde.
        BFM

        J’aime

      • journaldejane dit :

        « La bonne foi de Jean-Paul Delevoye est totale », juge Edouard Philippe 😀

        J’aime

  2. sheilaouatte dit :

    De quoi ?

    J’aime

  3. journaldejane dit :

    Avec les taches blanches, c’est pas Dorian Gray…

    J’aime

    • journaldejane dit :

      Il assume son « erreur ». On croit rêver… Ce gros menteur ressemble au tueur joué par Patrick McGoohan dans le Columbo que j’ai regardé hier soir et qui dit à l’inspecteur : « Vous savez, je connais beaucoup de monde, j’ai des amis très haut-placés dans la police. Vous feriez mieux de cesser de m’importuner. »
      On peut prendre les paris. Je lui prévois un destin à la Benalla : totale impunité et soutien du pouvoir jusqu’au bout.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s