L’art de la couverture

Façade est apparu en 1976. On pouvait voir les couvertures du magazine collées sur les murs de la ville, dans le quartier des Halles et ses environs. Il aura duré jusqu’en 1983, le temps de publier 13 numéros. Au début, j’aimais bien le feuilleter. J’ai dû en acheter un ou deux numéros, que j’ai perdus. Le contenu était assez creux, d’après mes souvenirs. Maintenant, les couvertures historiques se vendent sous plexiglas (prix sous demande). Je trouve que ça résume bien l’époque.

Cet article, publié dans graphisme, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’art de la couverture

  1. Jacques d. dit :

    Carrément creux même. Je dois en avoir aussi 4 ou 5 numéros, puisque aller au-delà relevait du masochisme pur mais, en effet, les couvertures sont pas mal… à condition d’aimer les fonds rose ou vert… quoique à ce moment de l’année, leur côté décoration en pâte d’amande ! Reconnaissons tout de même que ce magazine n’a jamais usurpé son nom. Que d’la gueule !
    En parlant de gueuler, dans un de mes numéros, on trouve une des icônes de ces années là, celle-ci, ci-dessous :

  2. H.de Zalbac (ex jds) dit :

    Y’a même des milliardaires qui aiment le punk mais ça se comprend. Les punks aimaient la pub, la mode et l’industrie du luxe (lacérée) et ils crachaient sur le peuple.

    • Jacques d. dit :

      Les milliardaires aiment tout, œcuménisme papal est leur maître mot et pour ceux qui ne veulent pas se laisser aimer par eux, il y a la relégation, purgatoire matérialisé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s