Street art

Il y en a qui se réjouissent en constatant que les artistes subversifs finissent par se faire récupérer par le marché. Ils avaient enterré un peu trop vite Banksy. Le célèbre artiste peut encore intervenir de manière dérangeante dans l’espace public ; il l’a prouvé en dénonçant de manière efficace la cruauté infligée aux animaux conduits à l’abattoir. Dans le cadre d’une résidence d’un mois à New York, Banksy a promené dans différents quartiers de la ville une installation à la fois poétique et poignante. « The Siren of the Lambs » est une œuvre mobile qui utilise un camion dont débordent des jouets avec des sons amplifiés. L’objectif est d’attirer l’attention sur les conditions cruelles dont souffrent les vrais animaux lors du transport entre les fermes industrielles et les abattoirs. Faute de pouvoir convaincre les viandards, l’intention est peut-être de sensibiliser les enfants.

Cet article, publié dans art contemporain, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s