L’impermanence des choses

Photographies : Jeanluc Buro

C’est déjà loin, les années 80. Passées comme l’éclair, comme notre jeunesse. Il reste des noms qui font faiblement clignoter quelques connexions neuronales du côté de la mémoire à long terme (ou ce qu’il en reste). Avec, par ordre d’apparition : Marie-France, les Rita Mitsouko, The Cramps, Alan Vega.

Jeanluc Buro – Objectif Alternatif, exposition jusqu’au 8 décembre Galerie Hors-Champs, 20 rue des Gravilliers, 75003 Paris

Cet article, publié dans photographie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s