Revue de presse

Par la magie des algorithmes, les réseaux sociaux sélectionnent les contenus et vous enferment inexorablement dans une bulles où les « amis » s’angoissent, s’indignent et se réjouissent à l’unisson. La vision des problèmes devient alors dangereusement simpliste, avec d’un côté les bons et de l’autre ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, les méchants. D’où l’idée de varier un peu les sources en puisant du côté des libéraux décomplexés et des climatosceptiques qui s’assument, bref, une revue de presse « spécial réacs ». On apprécie particulièrement le décalage entre la vision des conservateurs qui voudraient maintenir l’ordre néo-libéral en place et l’état insurrectionnel du monde.

« Bien entendu, le climat est entré dans la danse du vocabulaire qui ne veut rien dire. D’abord qu’est ce que LE climat, au sens générique ? Il existe bien une bonne dizaine de climats différents sur cette planète, et ils n’évoluent pas à l’échelle de décennies comme on veut nous le faire croire, mais plutôt à l’échelle multiséculaire, voire millénaire. Et qu’est ce qu’un climat « normal » ? D’où la difficulté de nommer la menace : réchauffement climatique ? Mais le climat se réchauffait déjà au XIXe siècle… Changement climatique ? Le climat à toujours changé… Dérèglement climatique ? Ah bon, le climat était réglé ? Mais dérèglement ça fait vieux jeu : on est maintenant dans la disruption climatique. On serait dans une « rupture » de l’ordre ? Nous serions « disruptifs », autre mot à la mode tiré de l’anglo-saxon et lui aussi très en vogue ? Donc on a créé un climat disruptif, c’est clair. » Contrepoints

« Il ne s’écoule désormais plus un jour sans qu’un phénomène de pressions plus ou moins discrètes, de menaces, de poursuites, de censure ne s’exerce aux yeux de tous à l’encontre de personnes participant au débat public. Les cibles sont tous ceux, célèbres ou anonymes, qui portent une parole remettant en cause les schémas idéologiques dominants depuis plusieurs décennies. Cette position de pouvoir idéologique et culturel exercé par ce que Jean-Pierre Le Goff a très bien décrit comme étant le « gauchisme culturel » -lequel s’est opéré au prix d’un abandon des causes de la gauche traditionnelle et du peuple, pour leur préférer le combat des minorités supposées opprimées-, se caractérise par sa profonde intolérance à toute forme de contradiction.

Cette inaptitude idéologique à tolérer le débat contradictoire s’est accrue avec les réseaux sociaux puisque des opinions jusqu’alors pas ou peu représentées dans les médias mainstream ont pu trouver à s’exprimer librement sans avoir à passer par les circuits habituels de légitimation, de contrôle mais aussi de propagande jusqu’alors en vigueur. Le sentiment fondé d’une perte de contrôle de la part des prescripteurs et fabricants traditionnels du citoyen et de l’opinion publique est une des raisons pour lesquelles les réactions de menaces et de censure se sont amplifiées (et qui d’ailleurs va de pair avec la volonté de mettre les réseaux sociaux en coupe réglée afin de tenter d’y entraver la parole libre). » Atlantico

« La haute culture a toujours plus eu avoir avec ceux qui la provoquent en son nom qu’avec ceux qui, voulant s’en arroger le prestige, la parodient sans que son feu ne leur ait été communiqué. La SF d’un Philip K. Dick, la bande dessinée d’un Franquin, le punk des Sex Pistols, ont pu fouetter les sangs de la création artistique de leur époque comme certaines séries, aujourd’hui, humilient la prétention creuse de nombreux « films d’auteur » français, ou l’amphigourique débilité d’un Bruno Dumont, qui impressionne tant les Inrocks, le magazine préféré des sexagénaires en plein refoulement. Il s’agissait moins, entre l’art majeur et la contre-culture, d’une opposition que d’une dialectique. Il n’y a plus ni l’un ni l’autre. » L’Incorrect

Cet article, publié dans actualités, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Revue de presse

  1. Gompo dit :

    Tu as raison d’écouter diverses opinions, c la base du pluralisme diplomatique.

    La démocratie c la liberté de penser et d expression.

    S enfermer dans sa propre opinion, en croyant savoir mieux que les autres, c le narcissisme, l arrogance

    Il faut écouter l autre, ses opinions différentes, ses expériences particulières et avec compassion établir 1 dialogue philosophique…

    oui?

  2. Jacques d. dit :

    Ah, bordel de bordel, la vénération des séries par le Romarin de service… J’aime pourtant bien K. Dick, un peu moins Franquin et fort peu les Pistolets du Sexe (au mieux du Chuck Berry passé en 78 tours)… mais traiter Dumont de fabriquant de débilités pour lui préférer Game of Thrones ou Les Ménagères Désespérées, faut être plus con qu’incorrect.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s