Revue de presse

Cathay Pacific, compagnie basée à Hong-Kong et considérée comme l’une des meilleures au monde, s’est vu réclamer par la direction de l’aviation civile chinoise une liste de noms d’employés qui auraient participé aux manifestations contre le régime chinois ces dernières semaines. Rupert Hogg a bel et bien rendu cette liste. Mais sur celle-ci, le gouvernement chinois n’a pu lire qu’un seul nom, le sien, en même temps qu’il donnait sa démission. Il aurait ainsi sauvé ses employés et sacrifié sa tête, empêchant les autorités chinoises de causer du tort aux membres pro-manifestations de Cathay Pacific. Le Figaro

« Vous voulez me donner une médaille pour des actions que vous combattez à l’intérieur de vos propres remparts. » C’est par ces mots que la navigatrice allemande Pia Klemp, capitaine du bateau Sea Watch 3 aux côtés de Carola Rackete, a justifié son refus de recevoir la médaille Grand Vermeil, comme le prévoyait la Ville de Paris.

Poursuivie par la justice italienne pour avoir sauvé des migrants qui tentaient de rejoindre l’Europe par la Méditerranée, Pia Klemp a été successivement à la tête du navire de l’ONG allemande Iuventa puis du Sea Watch 3.

Un engagement pour lequel la mairie de Paris souhaitait la récompenser, comme annoncé en juillet dernier, et ainsi réaffirmer son « soutien aux femmes et hommes qui œuvrent au sauvetage des migrants au quotidien ».

La réponse de l’humanitaire est sans détour. Dans un long communiqué publié sur Facebook, elle pointe du doigt le sort réservé aux migrants à Paris et fustige l’hypocrisie de la maire de Paris Anne Hidalgo, à qui elle s’adresse directement.

« Simultanément votre police vole les couvertures de gens contraintes de vivre dans la rue, pendant que vous réprimez des manifestations et criminalisez des personnes qui défendent les droits des migrants et des demandeurs d’asile », dénonce la biologiste et militante.

« Vous voulez me donner une médaille pour des actions que vous combattez à l’intérieur de vos propres remparts », souligne Pia Klemp, ajoutant que la maire ne devrait pas être « surprise » de la voir refuser cette médaille. « Il est temps de dénoncer les honneurs hypocrites et de combler le vide par la justice sociale », termine-t-elle. Le Parisien

Cet article, publié dans actualités, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Revue de presse

  1. journaldejane dit :

    Pendant ce temps…

    ÉCONOMIE
    Dividendes : jackpot pour les actionnaires, mais pas pour les salariés
    Les grandes entreprises n’ont jamais versé autant de dividendes à leurs actionnaires, surtout en France. Une preuve que les entreprises se portent bien, mais qui fait grincer des dents. Car les salaires, eux, sont nettement moins bien lotis.

    La France, championne d’Europe 2019 des dividendes. Le dernier rapport du cabinet Janus Henderson, qui tient depuis 10 ans un indice pour « dégager des tendances » sur la rémunération des actionnaires, affirme que l’Hexagone est « le plus grand payeur de dividendes en Europe ». Et « de loin », précise-t-il. Le Dauphiné

    • journaldejane dit :

      Et simultanément…
      «Il y a une aggravation de la situation, un développement de la pauvreté sous des formes que nous n’avions pas connues. La situation aurait plutôt tendance à s’étendre, ce qui nous paraît extrêmement préoccupant», a affirmé Henriette Steinberg dans un entretien à l’AFP en marge de la Journée des oubliés des vacances (JOV) organisée mercredi à Deauville par l’association, au profit de 5000 enfants de la région parisienne. Les JOV fêtent leurs 40 ans en 2019.
      L’aggravation de la pauvreté concerne en particulier «les personnes âgées», a-t-elle précisé. «Il y a les effets de la diminution du montant des retraites» désormais «calculées sur les 25 meilleures années et non plus sur les 10. Et des grands-parents qui se sont portés caution pour des emprunts de leurs enfants et qui doivent payer ce que les enfants ne peuvent payer». La pauvreté peut aussi «concerner des petits patrons dont l’entreprise a été liquidée, dont les comptes sont bloqués et qui nous disent  »je voudrais que mes enfants aient à manger mais je n’ai plus ni chéquier ni carte bleue »», a précisé la numéro un du Secours populaire.
      Les jeunes sont également très touchés. En région parisienne, «nous avons eu 10.000 visites de jeunes de plus en 2018 par rapport à 2017», a détaillé Jean-Louis Durand-Drouhin, responsable du SPF pour cette région, lors d’une conférence de presse à Deauville, jugeant la «situation (…) très grave». «33% des enfants en France ne partent pas en vacances. C’est un chiffre considérable», a renchéri Didier Bariani, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France. Le Figaro

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s