Lu

Lettres à Kerouac et Ginsberg principalement ainsi qu’aux trois femmes entre lesquelles Neal évolue de manière compliquée. Les femmes ? Elles lui pardonnent beaucoup et ne parviennent jamais à lui en vouloir longtemps. Idem pour ses potes écrivains qui se nourrissent de son énergie, de son enthousiasme, de son amour débordant pour la vie et aussi de son écriture. Les qualités littéraires sont présentes, mais de manière inégale, comme son humeur qui oscille entre révélation extatique et déprime absolue. Il n’y a pas de sélection dans cette correspondance et c’est très bien ainsi parce qu’on peut suivre les aventures de Neal le dingo. Il passe beaucoup de temps à essayer de rassurer ses femmes qui ont de solides raisons de s’inquiéter. Ces lettres de pure logistique (projets de jobs, rentrées d’argent escomptées, pensions alimentaires promises…) accompagnées de promesses d’ivrogne ne constituent pas la part la plus intéressante. En revanche, on comprend aisément que Kerouac ait été scotché par les lettres qu’il recevait de celui qui allait devenir le héros de plusieurs de ses futurs livres. Ne rien inventer, retranscrire la pulsion initiale de l’expérience vécue en se branchant sur le rythme vital que Neal l’allumé trouvait en conduisant, en baisant, en écoutant du jazz et en écrivant ces lettres. Les grandes lignes de ce qui allait devenir la prose Beat étaient déjà là dans ces lettres improvisées, souvent écrites dans un état de conscience altéré. Le seul truc que Kerouac n’a pas pu reprendre à Neal le déconneur, c’est son humour dévastateur de petit voyou des rues.

Neal Cassady, Un truc très beau qui contient tout (Points)

Cet article, publié dans livres, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Lu

  1. Anonyme dit :

    Mais qui est donc Niel Cassady « le petit voyou des rues » dont on devine, sans doute à tort, l’inconscience politique ?

  2. Anonyme dit :

    Go figure

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s