Street art

Un homme tend un miroir aux forces de l’ordre. Photographie : Taha Bouhafs

Il faudrait préciser, mais il n’y avait pas assez de place sur le miroir, que les plus violents parmi les membres des forces de l’ordre ont été récompensés par le ministre qui leur a remis une médaille exceptionnelle dans le cadre de la « promotion gilets jaunes » (humour castanerien, élégance, finesse…).

Cet article, publié dans art contemporain, humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Street art

  1. journaldejane dit :

    Je n’ai pas prévu de m’écraser sur ce sujet sous prétexte que les trolls macroniens sont en déclenchement automatique. Au contraire, ça me réactive…

    J'aime

    • journaldejane dit :

      « Suite à son rapport sur la mort de Steve Maia Caniço, l’IGPN est plus que jamais sous le feu des projecteurs. Partisane, corporatiste, assujettie… les critiques s’intensifient sur « la police des polices » accusée de couvrir les violences policières. Deux juristes bordelais, Pierre Hector et Adrien Cornu, analysent l’action de cette institution, notamment à Bordeaux. » A lire ici

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s