Vu

Dune de Jodorowsky, Frank Pavich (2016)

Tout le monde avait entendu parler de ce projet légendaire vers la fin des années 70. « Pas seulement un film, quelque chose d’important pour l’humanité », explique maintenant Jodorowsky en riant. Cet « initié » de pacotille a des côtés irritants (mégalo, manipulateur), mais c’est un grand raconteur d’histoires. Celle qu’il raconte dans ce film, le travail sur Dune, est captivante principalement en raison de l’équipe d’artistes réunie : Moebius, Foss, Giger, O’Bannon ; pour les acteurs, Dali, Amanda Lear, Orson Welles, Mick Jagger et David Carradine ; sans parler de la musique signée Pink Floyd et Magma. On comprend que les producteurs aient flippé sur le budget. Ce film n’avait pas vocation à se réaliser. Il ne devait pas dépasser le stade du rêve.

A voir ici.

Cet article, publié dans cinéma, comix, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s