Un matin en hiver

6 heures, café, tartines, radio dans la cuisine. Un mec, un écrivain, parle de son bouquin. Je suis dans une bonne disposition, bien dormi, pas envie de m’énerver, en confiance. Les écrivains, à l’inverse des politiciens, bénéficient d’un a priori favorable. Pourtant, petit à petit, tartine après tartine, une légère irritation commence à s’insinuer. Je me demande : « C’est moi qui vois tout de manière négative ou ce type est un faux jeton qui joue au naïf ? » Un peu plus tard, au détour d’une remarque de l’interviewer, j’apprends que notre faux niais n’est pas seulement un écrivain célèbre. Il est également connu en tant que « proche du couple présidentiel » et aussi comme consul.

Cet article, publié dans Journal, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Un matin en hiver

  1. Anonyme dit :

    De Barbezieux ??? Je le connais un peu, ses parents aussi…

  2. Anonyme dit :

    plaque à induction et curcuma

  3. Joseph DeStale dit :

    Un proche du président, en plus du couple ! ah ben évidemment..
    Tout est dit (avec un bon café)

Répondre à journaldejane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s