Emil Engeler dit « Angelus »

The power of knowledge, 1978

Sur le site du musée d’art brut où se trouvent des œuvres de Emil Engeler alias « Angelus », on peut lire une notice biographique dont voici l’ssentiel (with a little help from Google traduction).

Angelus, de son vrai nom Emil Engeler, enseigne comme mécanicien automobile et moto. Au début des années 1930, il a travaillé dans une usine de tracteurs à Wil, puis a pris sa retraite dans une imprimerie à Gossau. Avec son beau-père, peintre de plat professionnel, il a copié des paysages et des paysages urbains plus jeunes. Les débuts de son propre travail artistique remontent au début des années soixante-dix. Il signe ses dessins avec « Angelus », synonyme de « Es », le subconscient qui dicte ses visions socio-critiques et leur émergence d’image : « Les images politiques sont assez explosives », explique Angelus. Il est un militant syndical et entretient des relations avec l’abbaye de Theleme, un nouveau mouvement basé sur les traditions des Rosicruciens, de la Kabbale et de la Gnose. Des thèmes politiques ainsi que philosophiques visionnaires imprègnent l’artiste médiumnique et son travail.

C’est à peu près tout ce que j’ai trouvé sur lui avec quelques traces de ventes aux enchères. Il s’agit donc bien d’un outsider, un fêlé, un allumé, un représentant pur et dur du Raw art.

Source

Cet article, publié dans Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s