Le retour du « double blanc »

Certains titres, comme celui-ci, sont plus émouvants dans la version acoustique que dans la version studio finale. Avoir la possibilité d’entendre les Esher Demos sans le souffle des enregistrements pirates, on a beau être blasé, c’est quand même quelque chose.

 

Cet article, publié dans disques, Posts, songs, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le retour du « double blanc »

  1. Anonyme dit :

    Pas de prise unplugged de Happiness Is A Worm Gun ?

  2. journaldejane dit :

    Ne pas rallumer la guerre…

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s