Revue de presse

En 2017, les PDG du CAC 40 ont touché en moyenne 5,1 millions d’euros, soit un bond de 14 % en un an, selon une étude de Proxinvest mercredi 24 octobre. C’est la première fois, depuis que ce cabinet de conseil aux investisseurs passe aux cribles les salaires des grands patrons, que la moyenne pour le CAC 40 franchit le seuil des 5 millions d’euros. Et encore, ce chiffre ne comprend pas le coût, pour les entreprises, des régimes de retraite supplémentaires, les fameuses « retraites chapeaux », faute de transparence suffisante. Le Monde

Profitant des privatisations, les hauts fonctionnaires de Bercy ont, à partir des années 1980, opéré d’abord un «hold-up sur le CAC 40». Voyez, dit le journaliste, tous ces pontes du ministère des finances qui sont devenus, du jour au lendemain, des PDG multimillionnaires. Puis, forts de ces succès, ils ont ensuite commis un «hold-up sur l’Etat», en s’imposant aux postes politiques les plus en vue, jusqu’à la victoire suprême du jeune inspecteur des Finances, Emmanuel Macron, «dernier avatar du bonapartisme français», sous la présidence duquel l’accaparement «par les oligarchies compétentes associées aux puissances d’argent» a atteint son apogée. BibliObs

La campagne de Bolsonaro, sur laquelle planent les ombres de Cambridge Analytica, de Steve Bannon et de l’extrême droite étatsunienne, repose sur la dissémination systématique de mensonges, de fausses nouvelles et d’infox par les réseaux sociaux, principalement la messagerie fermée WhatsApp. Une enquête du quotidien Folha de São Paulo vient de révéler que cette campagne de bobards a été financée illégalement, à hauteur de 3 millions d’euros par des patrons. Indépendamment des manipulations, le plus sidérant reste que des millions de personnes se soient emparées de ces sinistres fariboles et adhèrent sans ciller à un imaginaire aussi délirant que haineux. The Conversation

Cet article, publié dans actualités, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Revue de presse

  1. Anonyme dit :

    Le Monde, Le Nouvel Observateur et … The Conversation ; une forme de consécration, quoi 🙂

    • journaldejane dit :

      Il manquait Libération pour que cette consécration soit complète : Le soir du premier tour, le maître de capoeira Moa do Katendê, activiste et éducateur, a été assassiné de douze coups de couteau par un partisan de Bolsonaro : il avait déclaré avoir voté pour le candidat de gauche, Fernando Haddad. Dans le sud du pays, une jeune femme de 22 ans a été attaquée dans la rue. Ses agresseurs lui ont gravé au couteau une croix gammée sur le ventre. Elle portait un autocollant «Pas lui» (#Elenao), le symbole de ralliement des opposants à l’extrême droite. Nous craignons que ce ne soit qu’un avant-goût d’une vague de violence beaucoup plus meurtrière.

Répondre à journaldejane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s