Fragments de vie (Gombrowicz)

Rien de tel que la lecture d’un vieux numéro des Inrockuptibles pour mesurer ce que le passage du temps a changé en nous et autour de nous. Nous somme en novembre 1989. Je viens de débarquer sur mon premier poste dans la riante province de Mayenne. Les Stones, qui ont sorti Steel Wheels, sont moqués sur le thème des vieux qui se ridiculisent à continuer à jouer leurs vieux riffs usés alors qu’il y a plein de petits nouveaux comme The Stone Roses ou Jesus & Marie Chain qui sont bien plus convaincants et moins ridés. C’était il y a 30 ans. J’aimerais voir aujourd’hui la tronche du petit journaliste qui peaufinait ses sarcasmes jeunistes. Le journal dans lequel il écrivait à l’époque est agonisant ; il est devenu un sujet de rigolade sur les réseaux. Quant aux Stones, aux dernières nouvelles il allaient plutôt bien (pour des vieillards). Outre un portrait de Brian Jones par Nick Kent, on trouve un entretien passionnant avec Rita Gombrowicz qui vient apporter un précieux éclairage sur des aspects de la vie de l’écrivain.

L’enfance en Pologne.

Les années d’exil en Argentine (1939 – 1963).

Le retour en Europe et le séjour à l’Abbaye de Royaumont où elle rencontra son futur mari en 1964

Cet article, publié dans Posts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Fragments de vie (Gombrowicz)

  1. pivert dit :

    y avait au moins un journaliste qui a toujours faire honneur à son métier dans les inrocks de ces années là : Gilles Tordjman …

Répondre à journaldejane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s