Vu

Un documentaire sur le King. Vie gâchée, talent gaspillé, fin prématurée. Quelle tristesse ! J’ai eu le Elvis blues pendant au moins trois jour. Puis j’ai réécouté les Sun Sessions et là je me suis dit qu’il n’avait pas souffert en vain puisque « avant lui, il n’y avait rien ».

L’amour l’après-midi de Eric Rohmer (1972). J’ai tenu grâce à Zouzou (heureusement, on la voit souvent). Il faut dire que le personnage de petit patron moderne hésitant à tromper sa femme est particulièrement énervant (il faut attendre la dernière scène pour découvrir qu’il n’était pas seulement ce qu’on croyait). Entre-temps, on se promène agréablement dans le Paris du début des seventies. Zouzou a un style très contemporain, on a l’impression de regarder une reconstitution réussie jusque dans la lumière bleutée qui baigne les images. Et c’est ainsi que Rohmer est grand.

PS : on peut encore le voir ici jusqu’à la fin du mois.

Cet article, publié dans cinéma, Posts, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vu

  1. Jac D. dit :

    Sur le « King », avez-vous vu le film (« le roman d’Elvis ») de John Carpenter avec Kurt Russell dans le rôle dudit monarque (et Shelley Winters dans celui de Gladys) ou, mieux encore, « Bubba Ho-Tep », de Don Coscarelli, ou le « King », aidé d’un vieil afro-américain persuadé d’être J.F. Kennedy, défie une momie égyptienne dans une maison de retraite nord américaine… Excellents, les deux ! Seules les fictions sauvent ces vieilles idoles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s