Lecture

Lorsque Nabokov livre au détour d’une phrase sa conception de l’art.

 

Cet article, publié dans livres, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lecture

  1. BREUNING Liliane dit :

    « quelque chose d’ignoble »??? c’est fort comme jugement de la part de Nabokov et très fin de votre part d’avoir relevé ce passage. Merci. Vous m’êtes précieuse sur la toile depuis longtemps, mais je n’ai jamais su le dire jusqu’à aujourd’hui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s