Lecture

En rangeant la bibliothèque du basement, j’ai retrouvé ce livre dont j’avais interrompu la lecture vers le milieu. Je l’ai repris avec un grand plaisir : chaque nouvelle est un régal de narration, de description, de sens de l’observation, de joie d’écrire (et donc de lire).

Extrait : le personnage, un nain qui faisait un numéro sur scène avec un magicien, est devenu l’amant de la femme de son partenaire. Nous sommes le lendemain matin, le nain est donc particulièrement euphorique.

Cet article, publié dans livres, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s