Tarnac saison 10 : l’épilogue

Julien Coupat et Yildune Lévy relaxés

« Dix années de procédure et d’instruction complètement à charge ont été balayées en trois semaines d’audience, a réagi Me Marie Dosé, l’avocate de Yildune Lévy. Les prétendues charges que le parquet a essayé de mettre en exergue n’ont pas supporté l’oralité des débats. » « C’est une humiliation pour les services de l’antiterrorisme de l’époque, pour le magistrat instructeur ainsi que pour le parquet antiterroriste, a quant à lui déclaré Me Jérémie Assous, qui défendait les sept autres prévenus, dont Julien Coupat. Le tribunal a rappelé ce que la défense n’a eu de cesse de dénoncer, et ce que le parquet n’a eu de cesse de camoufler, à savoir les malversations, les incohérences, les invraisemblances et l’incompétence des services enquêteurs. »

Relaxés, Julien Coupat et Yildune Lévy sont donc fondés à réclamer des dédommagements pour ces mois passés en prison pour rien. De son côté, le procureur a le droit de réclamer un nouveau procès. (Le monde)

Cet article, publié dans actualités, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tarnac saison 10 : l’épilogue

  1. Anonyme dit :

    Y aurait-il une justice dans ce pays ? Fut-elle lente

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s