Tarnac Saison 10 (suite)

« Je connais un peu Julien, un peu Yildune, un peu Mathieu, un peu ce milieu autonome, joyeux et radical — radical à la hauteur du capitalisme extrême qu’il affronte avec ses armes. On peut le critiquer tant qu’on voudra. On ne leur enlèvera pas ces deux qualités que même leurs ennemis concèdent : ils restent une incarnation, sobre et têtue, du courage (sur le terrain, les foyers de lutte, en écrit et en acte, et même au tribunal malgré les risques sévères de peine encourue) au moment où leurs adversaires, eux, témoignent pitoyablement encagoulés ou derrière les rideaux lâches de l’État de droit. Ils sont brillants — dans leur verbe, dans leur verve, dans leur livre — et prolongent ce que la pensée française a produit politiquement de plus probant ces dernières décennies, dans le sillage notamment de Foucault et Deleuze, dont il n’est nul hasard que la présence vienne nous hanter ici, sur ces travées, ce mardi froid. »

Le procès Tarnac raconté par Alain Damasio à lire ici.

Cet article, publié dans actualités, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tarnac Saison 10 (suite)

  1. journaldejane dit :

    « Tout ce qui est en jeu dans cette procédure, c’est l’entièreté de ce qu’on est, de ce qu’on représente, de ce qui nous lie, de ce qu’on lit… »
    https://www.politis.fr/articles/2018/03/proces-de-tarnac-jour-9-38575/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s