Adieu les petits zoziaux

Deux études récentes dressent un constat alarmant : les populations d’oiseaux vivant en milieu agricole ont perdu un tiers de leurs effectifs en 17 ans. Mais qui est responsable de ce désastre ? A lire ici.

Cet article, publié dans économie spectaculaire-marchande, Posts, songs, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Adieu les petits zoziaux

  1. Anonyme dit :

    Efficace, ces anguilles vivantes

  2. Rat Fink dit :

    Au rang des arguments oiseux, on prétend que le déboisement priverait de refuge les petits oiseaux des champs comme la linotte [hi Phil] qui seraient ainsi des proies faciles pour les rapaces, au point de disparaître. Et les petits rongeurs alors ?

  3. Rat Fink dit :

    L’auteure se dit journaliste scientifique ; je souris.
    Josephine the Singer or the Mouse Folk
    https://www.rollingstone.com/music/news/bob-dylan-the-poets-poet-19740314

  4. Anonyme dit :

    Le pipit farlouse tout juste sorti de l’oeuf tient la note

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s