Tarnac S10 E1

« Ceux qui, à l’époque, avaient été présentés à la France comme une structure à vocation terroriste désireuse d’abattre l’Etat ont plutôt donné l’impression d’une bande de lycéens potaches répondant à leur professeur avec l’insolence de leurs 15 ans – en l’occurrence, le plus jeune des prévenus en a 31, le plus âgé, Julien Coupat, 43. » Le Monde

« Cette entrée en matière a ceci d’étonnant que le procès promet d’être tout autant celui du groupe de Tarnac que de l’antiterrorisme dévoyé. Ecoutes illégales, procès-verbaux tronqués, pression sur des témoins, tout a été utilisé pour prouver la culpabilité des activistes. Jérémie Assous, avocat de sept des huit prévenus — ce qui déontologiquement peut se discuter — raille d’emblée «l’ampleur du fiasco judiciaire». » Libération

Cet article, publié dans actualités, Posts, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s