Le retour (2)

Twin Peaks est un rêve que l’on peut déclencher à volonté. Mais ce n’est pas un rêve de tout repos. On ne sait jamais ce qui va arriver et Lynch a toujours aimé surprendre le spectateur avec des scènes menaçantes ou franchement violentes. Cette douce musique vient clore un épisode, le sixième, qui nous a laissés KO. Trop d’émotions. Commencé sur une comédie gentiment satirique de la classe moyenne américaine, l’épisode vire à la tragédie avec un enfant renversé par un camion fou et bascule brutalement dans le gore avec un nain qui massacre des femmes à l’aide d’un gros tourne-vis. Aussi, lorsque parait le reflet de l’enseigne du Bang Bang Bar où se produit un groupe jouant une musique vaporeuse dans une ambiance ouatée, on est en lévitation.

Cet article, publié dans Posts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s