Les hachures de Robert Crumb

Vous souvenez-vous du moment où vous vous êtes éloigné des lignes simples pour aller vers plus de volume et cette débauche de hachure qui vous est propre ?
Je ne crois pas qu’il y ait vraiment eu un tournant décisif. Mais c’est vrai que, peu à peu, j’ai commencé à avoir la main de plus en plus lourde sur les ombrages. Et je ne suis même pas sûr que ce soit vraiment une bonne idée…

Pourquoi pas ?
Parce que quand vous faites des comics, c’est mieux de conserver une ligne claire. C’est plus confortable à lire. Parce que les gens veulent lire les comics, pas les contempler.

Oui, mais là, dans Art and Beauty, ce ne sont pas des comics.
Mais même dans mes BD, je me suis retrouvé à aller de plus en plus dans ce genre de choses hyper-hachurées, comme dans la Genèse. J’ai passé beaucoup trop de temps à faire toutes ces ombres et ces hachures… J’aurais dû rester plus simple. Ça aurait été mieux. Mais c’est un genre de compulsion, c’est obsessionnel.

J’imagine que ça ralentit considérablement votre processus de travail.
Oh oui, ça prend des siècles…

Vous éprouvez quand même un plaisir à le faire, non ?
Je ne sais pas si on peut appeler ça du plaisir… C’est comme nettoyer les chiottes avec une brosse à dents.

Mais vous devez bien être animé par quelque chose, alors si ce n’est pas le plaisir, qu’est-ce que c’est ?
C’est un trouble obsessionnel compulsif !

Je vois. Alors, avec le temps, vous devenez de plus en plus obsessionnel, c’est ça ?
Je crois bien, oui. Ce n’est pas la meilleure des directions à prendre quand vous faites de la bande dessinée, d’être aussi obsessionnel avec les ombres. Ce n’est pas approprié pour ce genre. Parce que les gens n’ont pas envie que leurs yeux soient pollués par tous ces petits détails, c’est trop épuisant, toute cette lourdeur dans les ombres, tous ces détails compliqués, ça fatigue l’œil, c’est complètement stupide…

Extrait de « Une après-midi avec Robert Crumb », long entretien passionnant (comme d’habitude) avec le dessinateur qui ne dessine presque plus. A lire intégralement ici.

Cet article, publié dans comix, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s